samedi 4 novembre 2017

ATELIER SOPHRO : S'ancrer tel un arbre !

Une envie de partager avec vous toutes mes passions : la sophrologie bien sûr, mais aussi mon amour pour la nature et la créativité.
Je vous ai donc concocté des ateliers qui pourront s'adapter à vous

Quel meilleur moment que le Festival de l'Arbre pour vous proposer ce premier atelier ?


Au programme : 

  • Un moment douceur et sensations agréables lors de la séance de sophrologie ludique
  • Un atelier créatif amusant pour se sentir pleine de force et de capacités
  • Une pause gourmande café ou thé pour égayer les papilles 

35 euros par personne
prévoir un cahier de type travaux pratique format A4

Belle journée

A bientôt

Frédérique


lundi 2 octobre 2017

Nos mémoires secrètes

Des bagages encombrants dont on n'a pas conscience...
D'où vient ce mal-être, ces peurs, ces croyances ?


A bientôt

samedi 9 septembre 2017

Je suis TOUJOURS en vacances !

Avec la rentrée, notre façon de voir le monde change. 
Oubliées les vacances,
 le temps des marches dans l'eau salée de la mer, au creux des chemins de campagne, 
oubliés les longs soupers sur la terrasse, 
oubliés les papillons de nuit qui tournoient autours des lumières sur la table....


Le cœur en berne, la tristesse en écharpe, 
il faut reprendre le chemin du travail, de la routine et du temps qui passe trop vite.

Enfin, cela est si vous vous oubliez VOUS...

Et si vous décidiez que les vacances ne sont pas finies.
Si vous décidiez que vous êtes toujours en vacances.
Si vous décidiez de garder ce même regard sur le monde et sur votre monde,
Là, à partir de maintenant ?
Si cela devenait votre mode de fonctionnement comme un leitmotiv ?

Je suis en vacances....
alors je peux voir, dans le métro, le sourire de la petite fille qui me regarde tout en se cachant derrière sa maman...
Je peux voir  le soleil qui se lève alors que je suis dans la file de voitures...
Je peux décider, juste pour le plaisir, de quitter le bureau pour prendre ma pause dans ce petit café si convivial,
Je peux faire mes courses, panier au bras, au marché de mon quartier, plutôt que de courir dans les rayons surchargés du grand magasin, 
Je peux prendre le temps d'une petite conversation avec la voisine du dessous.

C'est juste à vous de décider de quelle couleur sera votre quotidien, 
gris routine ou bleu vacances ?

Pour vous mettre dans l'ambiance, je vous propose un petit exercice très simple :
Sur une feuille blanche, écrivez dans tous les sens, 
"Je suis en vacances Je suis en vacances"
Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place, sauf pour inscrire
"Tout le temps, Chaque instant"
Utiliser des feutres de couleurs, allez dans tous les sens
Rendez la liberté à votre créativité
lâchez-vous comme vous vous l'autorisez en vacances.

N'hésitez pas à m'envoyer vos pages afin de les partager.

Je vous souhaite de très très belles et très très longues vacances

Avec tout mon amour, 

Frédérique

vendredi 31 mars 2017

Atteindre ses objectifs...

Petite réflexion : 

Avoir des projets, des objectifs, c'est être dans la danse du monde, 
participer à la création.
Prendre plaisir à découvrir ses capacités, à les mettre en pratique, 
se sentir fière d'atteindre ce qui tient à cœur est une très bonne chose.

Cependant, il est essentiel d'intégrer, que ceux ne sont pas les objectifs 
qui donnent la clé pour être heureux. 
Réussir à construire la maison de ses rêves, créer une entreprise
 ne garantit pas le bonheur.
La vie évolue et rien n'est fixe.

Eckhart Tolle écrit : 
"Viser le bonheur est contre productif, car viser est l'antithèse d'être"
L'erreur la plus fréquente est d'utiliser des objectifs pour y puiser le bonheur ou l'épanouissement

Le seul moyen d'atteindre le bonheur est de se rendre compte 
que le bonheur est déjà là, qu'il n'y a rien à atteindre. 

Pour arriver à cet état d'être ? 
Revenir ici et maintenant, 
se regarder et regarder le monde comme si c'était la première fois, 
avec le regard des jeunes enfants.
Et puis, ne pas essayer de nommer, oublier que vous connaissez déjà.
Et tout prendra un jour nouveau, un goût nouveau.

Pas toujours facile, mais cela vaut peut-être le coup d'essayer
et d'y revenir le plus souvent possible....


Reflet de Vitrail


Source : Eckhart Tolle - Le pouvoir du moment présent

vendredi 6 janvier 2017

Introspection...

L'hiver est le moment idéal  
pour réfléchir à ce que l'on a envie
penser à un nouveau projet. 
C'est pour cela que l'on formule
 des vœux pour soi-même et ceux que l'on aime
à cette époque.

C'est aussi le moment de se tourner vers soi-même, 
de se contempler, de se ressourcer. 
C'est le temps de la méditation pour l'esprit 
et du massage pour le corps.

Temps de réflexion donc...
C'est pourquoi je vous propose de lire ce joli texte de Kim McMillen :

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

J'ai compris qu'en toutes circonstances,
J'étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Estime de soi.


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai pu percevoir que mon anxiété et
ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre
qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Authenticité.


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de vouloir une vie différente et
j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait
de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d'obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
Le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à me libérer de tout
ce qui n'était pas salutaire, personnes, situations,
tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
L'Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé d'avoir peur du temps libre
Et j'ai arrêté de faire de grands plans,
j'ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd'hui, je fais ce qui est correct,
ce que j'aime quand cela me plaît et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
Et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd'hui, j'ai découvert…
L'Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir.
Aujourd'hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois et cela s'appelle…
La Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

J'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur, 
elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci, c'est…
Le Savoir vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.
Du chaos naissent les étoiles."

*****

Je vous souhaite une belle année 2017

Qu'elle vous permette d'être toujours conscient(e)
de cet être merveilleux qui est en vous, 
cet enfant intérieur plein de joie
sachant profiter de chaque instant.
Je vous souhaite une année pleine de Sens et de Valeurs

Et pour finir le joli regard d'Iris
Petite chatte mutine et affectueuse
Les yeux grands ouverts sur la beauté des choses...
Moment de Bonheur



Frédérique

lundi 29 août 2016

Salon du Bien Etre

L'association Bien Etre en Flandre organise son salon Harmony'Zen
ce prochain week-end.

De nombreux conférences, atelier et démonstrations sont prévues


J'y serai !

Je me ferai un plaisir de vous y rencontrer et partager avec vous la passion de mon métier.

Venez découvrir combien la vie peut être riche, pleine de sens et de valeurs
quand on décide de la vivre avec fluidité
quand on en se libère de ses bagages encombrants et que l'on va à l'essentiel


Une jolie façon de continuer à prendre soin de soi....

A bientôt

Frédérique

mardi 10 mai 2016

Transformer ses émotions

Nous avions abordé ici, les émotions, en quoi elles participent à notre survie.

Afin que les émotions ne se transforment pas en sentiments négatifs,
il est important d'apprendre à les écouter.

Comme nous l'avions vu, il est normal d'éprouver des émotions et tout particulièrement des émotions négatives qui nous permettent de réagir en cas de danger.
En effet, une émotion négative entraîne immédiatement une réaction de survie : Par exemple, j'ai peur face à une bête féroce en liberté, je trouve en moi l'énergie pour me sauver très rapidement.

Mais si cette émotion s'installe et se répète trop souvent, elle devient un état d'être.
Si l'émotion est la peur, la répétition entraîne un sentiment de peur permanent puis l'angoisse.

Le meilleur moyen d'éviter cela est d'apprendre à repérer les émotions pour les transformer rapidement en neutralité puis en sentiment de joie.

Cela peut paraître étranger au départ, mais l'expérience aidant, ce mode de fonctionnement s'installera peu à peu et vous serez de plus en plus réactive (f)

L'exercice

Concentrez vous quelques instants. 
En fonction des pensées qui sont là en vous, quelle est l'émotion ressentie ?
Etes vous triste ? Etes-vous en colère ? Avez-vous peur ?
Etes vous joyeuse (x) ?

Si c'est la joie qui se présente, ne changez rien, renforcez doucement. 
Laissez apparaître le sourire.

Si c'est une émotion désagréable, prenez en conscience et posez vous la question : 
Suis-je en danger ici et maintenant ?
Probablement que non, sinon vous ne seriez pas en train de lire ce billet.

Donc, c'est que votre mental a pris le dessus et dirige votre vie.
Le mental sert à trouver les solutions pour répondre aux problèmes qui se posent à vous.
Ne le laissez en aucun cas vous transporter dans le passé pour ruminer 
et dans l'avenir pour le craindre. 
Convoquez le pour réfléchir et vous proposer des solutions 
et uniquement pour cela.
Quand il a fini son travail, remettez le au repos.
Pour vous y aider, c'est ici

Belle découverte !


A bientôt

Frédérique