vendredi 31 mars 2017

Atteindre ses objectifs...

Petite réflexion : 

Avoir des projets, des objectifs, c'est être dans la danse du monde, 
participer à la création.
Prendre plaisir à découvrir ses capacités, à les mettre en pratique, 
se sentir fière d'atteindre ce qui tient à cœur est une très bonne chose.

Cependant, il est essentiel d'intégrer, que ceux ne sont pas les objectifs 
qui donnent la clé pour être heureux. 
Réussir à construire la maison de ses rêves, créer une entreprise
 ne garantit pas le bonheur.
La vie évolue et rien n'est fixe.

Eckhart Tolle écrit : 
"Viser le bonheur est contre productif, car viser est l'antithèse d'être"
L'erreur la plus fréquente est d'utiliser des objectifs pour y puiser le bonheur ou l'épanouissement

Le seul moyen d'atteindre le bonheur est de se rendre compte 
que le bonheur est déjà là, qu'il n'y a rien à atteindre. 

Pour arriver à cet état d'être ? 
Revenir ici et maintenant, 
se regarder et regarder le monde comme si c'était la première fois, 
avec le regard des jeunes enfants.
Et puis, ne pas essayer de nommer, oublier que vous connaissez déjà.
Et tout prendra un jour nouveau, un goût nouveau.

Pas toujours facile, mais cela vaut peut-être le coup d'essayer
et d'y revenir le plus souvent possible....


Reflet de Vitrail


Source : Eckhart Tolle - Le pouvoir du moment présent

vendredi 6 janvier 2017

Introspection...

L'hiver est le moment idéal  
pour réfléchir à ce que l'on a envie
penser à un nouveau projet. 
C'est pour cela que l'on formule
 des vœux pour soi-même et ceux que l'on aime
à cette époque.

C'est aussi le moment de se tourner vers soi-même, 
de se contempler, de se ressourcer. 
C'est le temps de la méditation pour l'esprit 
et du massage pour le corps.

Temps de réflexion donc...
C'est pourquoi je vous propose de lire ce joli texte de Kim McMillen :

"Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

J'ai compris qu'en toutes circonstances,
J'étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j'ai pu me relaxer.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Estime de soi.


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai pu percevoir que mon anxiété et
ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre
qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.
Aujourd'hui je sais que cela s'appelle…
L'Authenticité.


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de vouloir une vie différente et
j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait
de forcer une situation ou une personne,
dans le seul but d'obtenir ce que je veux,
sachant très bien que ni la personne ni moi-même
ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
Le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai commencé à me libérer de tout
ce qui n'était pas salutaire, personnes, situations,
tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
L'Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé d'avoir peur du temps libre
Et j'ai arrêté de faire de grands plans,
j'ai abandonné les méga-projets du futur.
Aujourd'hui, je fais ce qui est correct,
ce que j'aime quand cela me plaît et à mon rythme.
Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle…
La Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
Et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd'hui, j'ai découvert…
L'Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
J'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir.
Aujourd'hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois et cela s'appelle…
La Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

J'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur, 
elle devient une alliée très précieuse ! Tout ceci, c'est…
Le Savoir vivre.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.
Du chaos naissent les étoiles."

*****

Je vous souhaite une belle année 2017

Qu'elle vous permette d'être toujours conscient(e)
de cet être merveilleux qui est en vous, 
cet enfant intérieur plein de joie
sachant profiter de chaque instant.
Je vous souhaite une année pleine de Sens et de Valeurs

Et pour finir le joli regard d'Iris
Petite chatte mutine et affectueuse
Les yeux grands ouverts sur la beauté des choses...
Moment de Bonheur



Frédérique

lundi 29 août 2016

Salon du Bien Etre

L'association Bien Etre en Flandre organise son salon Harmony'Zen
ce prochain week-end.

De nombreux conférences, atelier et démonstrations sont prévues


J'y serai !

Je me ferai un plaisir de vous y rencontrer et partager avec vous la passion de mon métier.

Venez découvrir combien la vie peut être riche, pleine de sens et de valeurs
quand on décide de la vivre avec fluidité
quand on en se libère de ses bagages encombrants et que l'on va à l'essentiel


Une jolie façon de continuer à prendre soin de soi....

A bientôt

Frédérique

mardi 10 mai 2016

Transformer ses émotions

Nous avions abordé ici, les émotions, en quoi elles participent à notre survie.

Afin que les émotions ne se transforment pas en sentiments négatifs,
il est important d'apprendre à les écouter.

Comme nous l'avions vu, il est normal d'éprouver des émotions et tout particulièrement des émotions négatives qui nous permettent de réagir en cas de danger.
En effet, une émotion négative entraîne immédiatement une réaction de survie : Par exemple, j'ai peur face à une bête féroce en liberté, je trouve en moi l'énergie pour me sauver très rapidement.

Mais si cette émotion s'installe et se répète trop souvent, elle devient un état d'être.
Si l'émotion est la peur, la répétition entraîne un sentiment de peur permanent puis l'angoisse.

Le meilleur moyen d'éviter cela est d'apprendre à repérer les émotions pour les transformer rapidement en neutralité puis en sentiment de joie.

Cela peut paraître étranger au départ, mais l'expérience aidant, ce mode de fonctionnement s'installera peu à peu et vous serez de plus en plus réactive (f)

L'exercice

Concentrez vous quelques instants. 
En fonction des pensées qui sont là en vous, quelle est l'émotion ressentie ?
Etes vous triste ? Etes-vous en colère ? Avez-vous peur ?
Etes vous joyeuse (x) ?

Si c'est la joie qui se présente, ne changez rien, renforcez doucement. 
Laissez apparaître le sourire.

Si c'est une émotion désagréable, prenez en conscience et posez vous la question : 
Suis-je en danger ici et maintenant ?
Probablement que non, sinon vous ne seriez pas en train de lire ce billet.

Donc, c'est que votre mental a pris le dessus et dirige votre vie.
Le mental sert à trouver les solutions pour répondre aux problèmes qui se posent à vous.
Ne le laissez en aucun cas vous transporter dans le passé pour ruminer 
et dans l'avenir pour le craindre. 
Convoquez le pour réfléchir et vous proposer des solutions 
et uniquement pour cela.
Quand il a fini son travail, remettez le au repos.
Pour vous y aider, c'est ici

Belle découverte !


A bientôt

Frédérique

vendredi 22 avril 2016

Vivre ou Survivre....

Avril ! le beau mois !

Le soleil reprend des forces et 
les envies de bouger et d'avancer se présentent à nous.

Il est temps de mettre en place les projets auxquels nous avons pensé durant l'hiver
de réactiver nos énergies,
et surtout d'être persuadé que c'est possible
afin de vivre pleinement notre vie.

Malheureusement, nous avons trop tendance à nous mettre en état de survie.

Tout au long de notre évolution, 
l'homme à mis en place des stratégies pour survivre.
Et notamment, il a un merveilleux outil créé par son cerveau primitif : 
L’Émotion.
L'émotion qui se décline en trois "nuances" de base : 
La peur - la colère - la tristesse

Rien de négatif dans tout cela, 
car chaque émotion enclenche les hormones et l'énergie nécessaires 
pour survivre lors d'un danger éminent.
Par exemple, la peur permet la fuite, 
la colère de faire face au danger en se montrant fort,
la peur de se faire oublier du prédateur.

Chaque personne privilégie une émotion par rapport à une autre,
Cela est souvent inscrit dans l'histoire familiale 
et nous est transmis en héritage.

Donc, il est tout à fait naturel d'avoir peur, d'être triste ou en colère
à condition que cela soit juste une émotion.
Il faut veiller à ce que cette émotion ne se transforme pas
en un sentiment qui perdure alors que le danger est passé, 
devenant peu à peu une angoisse 
qui pétrifie notre capacité à aller de l'avant.

Si vous bloquez dans vos projets,
peut-être est-il nécessaire de faire le point à ce sujet,
d'apprendre à repérer quelle est votre émotion première 

Cela vous permettra d'apprendre à vous contempler 
sans jugement, ni à priori,
à mieux vous connaître et à installer durablement
une quatrième émotion : La joie

Un petit exercice ?

Tout d'abord, sachez qu'aucune des trois solutions n'est meilleure ou pire qu'une autre :
Elle est, c'est tout.

Donc, concentrez vous...
Repensez à la dernière fois que vous avez été saisi par quelque chose : 
Un bruit brusque derrière vous par exemple. 
Quelle est votre réaction ?
Avez vous plutôt tendance à : 
- Vous levez de votre chaise pour prendre la fuite
- Vous tasser sur votre chaise, arrondir votre dos voir protéger la tête avec vos mains
- Vous retourner brusquement et sentir la colère monter en vous, prêt à rugir.

Maintenant regardez vous dans votre vie quotidienne....
N'y voyez vous pas quelques similitudes ?
Si oui, alors il est temps de déconnecter le bouton
"DANGER"

C'est souvent ce même mode de fonctionnement qui vous accompagne
dans votre vie quotidienne, 
dans votre relationnel
dans la mise en place de vos projets.

Parfois, il est nécessaire d'avoir un regard extérieur, 
et une personne pour vous accompagner.
Cela fait partie de ma mission...

Belle journée

Frédérique







jeudi 21 avril 2016

lundi 7 mars 2016

Miam O Fruits


Manger sainement est le premier cadeau que vous pouvez faire à votre corps.
Ecouter et prendre soin de votre corps est un élément essentiel pour mieux vous sentir.
C'est une des bases du travail pour votre mieux être que je vous propose ici

Voici une recette du Miam 0 Fruits que je vous recommande chaleureusement.

Je pratique tous les matins avec la plus grande satisfaction....

Le creux de dix heures a disparu.

Au fur et à mesure vous trouverez la quantité qui vous convient.

Utilisez de préférence des aliments biologiques

Voici la recette :

Dans un bol à céréales :
Une banane ou une demie-banane très mûre écrasée
deux cuillères à soupe d'huile de colza
Bien mélanger
Mixer avec un petit hachoir électrique
Une cuillère à soupe de graine de lin 
Une cuillère à soupe de graine de sésame
(Vous pouvez préparer d'avance pour quelques jours - pas plus de 5)
Ajoutez à votre préparation
Puis choisissez un petit cocktail de fruits à coquille : 
Amande, noisette, noix de cajou....
Mettez dans votre bol
Puis complétez avec trois fruits de saisons au choix
Terminez en arrosant le tout d'un demi-jus de citron

Pour vous aider j'ai trouvé un petit film sur internet

Bon appétit

A bientôt

Frédérique